Le ministre des Finances, Ridha Chalghoum, a affirmé jeudi que la dette publique devrait atteindre 71,7% du PIB, contre 71,4% en 2010 et 70,3% en 2017.

S’exprimant au cours d’une intervention dans le cadre d’une audience tenue par la Commission des finances pour présenter le projet de loi de finances complémentaire de l’année 2018, Ridha Chalghoum, a déclaré que le service de la dette publique pour 2018 a été mis à jour pour atteindre 7841 millions de dinars, soit l’équivalent de 7972 millions de dinars estimé par la loi de finances 2018.

Il se répartit entre 5086 millions de dinars de dette publique contre 5185 millions de dinars initialement estimés et les intérêts de la dette ont atteint 2755 millions de dinars comparés à 2787 millions de dinars, initialement estimés.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *